Le nouveau magazine TV de la FFB 67 (Fédération Française du Bâtiment) sur Alsace 20, intitulé BâtiTV et présenté par Vanessa Wagner, a accueilli Plus que PRO. L’émission a filmé un échange entre Jean-Luc Wiedemann (président de la FFB 67) et Grégory Regouby (CEO de Plus que PRO) autour du nouveau partenariat qui lie les 2 structures. Retour sur leur rencontre.

Jean-Luc Wiedemann : « L’évolution numérique est en marche, on ne peut pas l’arrêter »…

… et c’est pourquoi la FFB 67 a choisi de suivre cette réelle révolution.
À juste titre au vu du constat dressé par Vanessa Wagner :
• 74 % des Français se connectent au mois 1 fois par jour à un site internet
• 94 % d’entre eux ont entre 18 et 24 ans
• Environ 40 % des entrepreneurs du bâtiment ont un site internet en France

Le président de la FFB 67 confirme que les habitudes des consommateurs ont beaucoup évolué et qu’ils se tournent désormais davantage vers les outils du numérique. « Aujourd’hui, quand un particulier veut faire [appel à des professionnels pour réaliser] des travaux, il cherche sur internet ».
En prenant la direction de la FFB 67, Jean-Luc Wiedemann a promis à ses adhérents de leur proposer un accompagnement complet.
Le partenariat avec Plus que PRO tombe donc sous le sens pour ce dernier.

Un partenariat plus que cohérent

L’histoire entre Grégory Regouby et la FFB 67 est plus ancienne que ce partenariat. Durant sa carrière d’entrepreneur, le CEO de Plus que PRO a dirigé différentes entreprises adhérentes à la fédération.
Il ne tarit pas d’éloges au sujet de la structure alsacienne : « C’est avant tout une histoire d’Hommes, avec une pédagogie unique et un accompagnement important dans la communication. »

Les deux structures se sont bien observées avant d’officialiser leur « alliance », le président de la FFB 67 concède même avoir fait des enquêtes « auprès d’artisans membres de Plus que PRO » pour analyser la qualité de la solution.

Le partenariat s’est imposé comme une évidence. D’autant plus que le président de la FFB 67 a découvert toute l’efficacité de Plus que PRO pour les entreprises du bâtiment :
• La solution est complémentaire aux moyens de communication déjà déployés par les artisans avec la fédération
Les entrepreneurs ne sous-vendent plus leurs prestations grâce aux preuves apportées par les avis clients
Les membres respectent une charte éthique et qualitative avec les deux structures
• Plus que PRO accompagne les entreprises transmises de père en fils vers une bonne utilisation du digital
• Chaque année, 1/2 milliard d’euros de chiffre d’affaires est apporté aux entrepreneurs du réseau grâce à la solution
1 € investi chez Plus que PRO rapporte en moyenne 20 € au membre du réseau

La solution Plus que PRO pour renforcer la FFB 67

Grégory Regouby a également été appelé par Vanessa Wagner à présenter Plus que PRO. Voici un résumé de son intervention en quelques points :
88 % des consommateurs utilisent les avis clients avant de consommer mais seuls 2 entrepreneurs sur 10 en ont conscience
• Plus que PRO remplace la promesse de valeur des entreprises par les retours d’expérience des clients
• Cette logique permet aux entrepreneurs de soigner leur discours en ce sens : « Ce que j’ai fait pour les autres, je peux le faire pour vous et mes clients en témoignent. »
• La solution apporte davantage de garanties aux internautes que lorsqu’ils font appel à une plateforme de devis
• De plus, les entrepreneurs du bâtiment n’ont pas forcément les moyens de répondre à toutes les demandes sur de telles plateformes
• Plus que PRO permet aux artisans de défendre le « juste prix », à la hauteur de la qualité de leurs prestations

Le CEO de Plus que PRO conclut l’entretien en rappelant la dimension participative de sa solution qui nécessite une écoute parfaite du client pour les entreprises. En « jouant le jeu », les entreprises du bâtiment ont l’opportunité d’adapter leur offre à la demande et ainsi, d’augmenter la satisfaction des consommateurs